Comment tailler la vigne

Profitez du mois de mars pour tailler votre vigne. Sans cela, elle retrouvera son état naturel – une liane à croissance illimitée et aux ramifications nombreuses – autant faire une croix sur les magnifiques grappes de raisins. N’ayez crainte, la taille de la vigne est à la portée de tous. Il suffit juste de suivre quelques règles de base pour obtenir au final de belles grappes tant en termes de qualité, qu’en quantité.

La bonne période pour tailler la vigne

L’hiver est propice à la taille de la vigne. Profitez que la plante est en repos végétatif. Entre février et mars – en dehors des périodes de gelées – la sève est redescendue au pied et toutes les feuilles sont tombées. C’est la période idéale pour raccourcir les sarments qui se sont développés l’année passée et préparer ainsi la croissance des sarments neufs.

Les astuces pour une bonne taille

Une bonne taille repose sur la sélection des bourgeons appelés également yeux. Il s’agit en effet de privilégier les bourgeons les plus fertiles au détriment de ceux qui ne donneront rien. Seuls les bourgeons les plus fertiles étant ceux situés sur le bois d’un an. L’objectif étant de limiter le vieillissement de la souche en provoquant la croissance de rameaux fructifères.

Pour cela, supprimer le bois mort ainsi que les tiges qui ont poussés à la base du vieux bois. Au niveau des tiges qui se sont développées durant l’année écoulée, coupez au minium après le troisième œil sur chacune des tiges. Pensez à enlever les gourmands et ne conservez que la branche la plus forte.

We will be happy to hear your thoughts

Laisser une réponse