Février au potager

max 20 février 2017 2

Entre l’hiver et le printemps, le mois de février est souvent d’une belle douceur. Les jours commencent à rallonger doucement et l’envie de se remettre au potager, languissante. Alors quoi de neuf au potager au mois de février ?

Trier, entretenir, organiser les tâches

Rien de tel que le mois de février pour faire le tour du potager. Profitez-en pour envisager la rotation des cultures en prenant compte des amitiés entre plantes. Définissez ainsi les lieux envisagés pour vos plantations futures au cas par cas. Etablissez également un calendrier des tâches à faire au fil des mois.

Triez, jetez. C’est une bonne occasion de faire le ménage de printemps dans les semis. Eliminez celles qui ne sont plus viables et dressez la liste de celles qui vous manque.

Aérez en soulevant vos cloches, tunnels sans oublier d’ouvrir les châssis. Commencez à nettoyer et à remettre en état l’ensemble de votre matériel sans oublier les outils et outillages.

Continuez à préparer votre sol. Incorporez un amendement – corne broyée, compost mâture, engrais verts par exemple – puis bêchez-le. Retirez manuellement les éventuelles herbes indésirables.

Semer, planter, récolter

Aubergines, tomates, poivrons, basilic, sauge trouveront une place de choix bien au chaud sous la serre. Oignons, épinards, ail rose pourront être directement semés en pleine terre. Quant aux poireaux, choux, laitues, petit pois et carottes et navets précoces, elles se plairont sous un châssis.

Faîtes germer les pommes de terre dans un endroit lumineux, frais et ventilé.Plantez les plantes aromatiques – romarin, persil, thym, camomille, ciboulette – à l’abri dans une terre bien drainée contenant du sable. Profitez d’une journée douce pour planter des arbres fruitiers et autres arbustes.

Récoltez vos choux, poireaux, topinambours, mâche, épinards, oseille, endives notamment.

Préserver

Laissez encore un peu les protections hivernales tant que les dernières gelées ne sont pas passées.  
Si vous avez commencé à nourrir les oiseaux au début de l’hiver, poursuivez. Les nuits et les journées peuvent être encore froides et il leur sera difficile de trouver de quoi s’alimenter si vous arrêtez. Continuez à retirer les fientes et à nettoyer les mangeoires. Remplacez aussi régulièrement l’eau des écuelles et changez-la surtout s’il gèle.

C’est également le moment de créer un corridor pour attirer les auxiliaires – oiseaux, insectes – du jardin. Pour cela, recréez des haies naturelles et/ou construisez un hôtel à insectes.Vous pouvez aussi en construire en palette c’est tendance.